Accueil   Pistage   Travail   Concours   Liens   Règlement   Poêmes  

 

.PISTAGE. FRANCAIS.



PROCHAIN CONCOURS DE PISTAGE
le : 04 et 05 DECEMBRE 2004
à PEYREHORADE (40)




Il s'agit d'épreuves progressives en difficulté qui se divisent en pistage libre et en pistage au trait de limier.

LE PISTAGE LIBRE ( B, C ) Sur un terrain suffisamment vaste et dégagé, une personne étrangère (le traceur), va effectuer un parcours préalablement défini comportant plusieurs angles, droits, aigus ou obtus, et déposer au bout de ce parcours (530 pas en niveau B et 850 pas en niveau C) un objet, à savoir un morceau de bois d'une dizaine de centimètres. Le maître place son chien au départ de la piste entre deux piquets plantés dans le sol par le traceur, zône dans laquelle l'animal peut relever l'odeur qui lui servira de référence. Sur ordre, le chien doit, en suivant le tracé initial, retrouver l'objet et le ramener à son maître en moins de 10 minutes. En catégorie C, la piste normale est coupée 2 fois par un deuxième traceur, ce qui crée ainsi de redoutables fausses pistes sur lesquelles le chien ne doit pas se laisser entraîner. Le chien, dans cette épreuve, travaille seul, d'où le terme de "PISTAGE LIBRE".

LE TRAIT DE LIMIER : 2 niveaux TL et TLS :

Le "TRAIT DE LIMIER" désigne le harnais dont est équipé le chien pour cette forme de pistage. A ce harnais est fixée une longe de 10 mètres tenue par le maître qui suit l'animal tout au long de l'épreuve. Comme en pistage libre, une personne trace une piste comportant plusieurs angles (droits, aigus ou obtus) ; la longueur de cette piste étant portée à 1100 pas, le traceur déposant 3 objets (bois, feutre, plastique, etc...) avant de s'immobiliser en fin de piste, une personne en niveau TL et 3 personnes en niveau TLS venant alors se placer à côté de lui.

Au niveau TL : la piste est coupée 2 fois par un deuxième traceur, le chien doit suivre le parcours tracé ( 5 à 7 angles ) sans se laisser entraîner sur les 2 fausses pistes, et apporter au maître arrêté derrière lui, chaque objet déposé sur la piste. En fin de parcours, le chien ayant été libéré de sa longe par le conducteur, il doit, sur ordre, aller identifier le traceur en aboyant devant lui.

Au niveau TLS : la piste est coupée 3 fois par un deuxième traceur, et comme en TL, le chien doit suivre le tracé ( 6 à 7 angles ) sans se laisser entraîner sur les 3 fausses pistes. En fin de parcours, il est également libéré de sa longe, il doit sur ordre de son conducteur aller identifier le traceur en aboyant, sans s'occuper des 2 autres personnes placés tout près pour le tromper. Le temps accordé pour l'ensemble des épreuves est de 20 minutes.

PISTE FROIDE ( P F ) Le chien est équipé également d'un harnais, muni de la longe et doit retrouver et apporter au maître chacun des 3 objets déposés sur une piste de 1100 pas tracée une heure auparavant, d'où le qualificatif de "PISTE FROIDE". Cette épreuve ne comporte pas de fausses pistes, ni d'identification du traceur par le chien, le troisième objet marquant la fin de la piste.

En général, les passionnés du pistage sont solidaires car ils partagent les mêmes valeurs et les échanges sont souvent fructueux lors de diverses rencontres dans les concours. Ils se regardent travailler les uns et les autres, conscients de la complexité et de la longueur de l'apprentissage. On ne trouve pas de narcissisme gestuel, et la compétition est rarement théâtralisée. Pour les vainqueurs, la gratification est surtout psychologique.